Convaincre de l’agilité dans son service – partie I

Journal de bord de Mr. Fox

Entrée n° 1 : Convaincre de l’agilité dans son service

J 0 – Après un entretien avec les responsables de projet me voici nouvellement chef de projet d’une équipe de la DSI. En tant qu’agile convaincu, j’ai hâte de travailler avec elle et de découvrir son fonctionnement actuel.

Jour 1

Premier jour à la DSI du client. Tout le monde semble de bonne humeur et s’entendre comme il faut. Trois chefs de projets, deux développeurs, trois administrateurs réseaux… Ce nouvel environnement barbare ne semble pas enclin à l’agilité. En tant que chef de projet, il est de mon devoir de renverser le cycle classique.

Jour 2

En fait tout n’est pas si sombre : Il semble que mes nouveaux voisins aient déjà entrepris de passer à l’agilité, ou du moins à un niveau très discutable : des Daily-Scrum*  de 40min, une personne sur 4 utilise les post-it, beaucoup de documents à lire… beaucoup trop !

*Réunion journalière où chacun explique à tour de rôle son avancement dans le projet et ses difficultés.

Jour 7

Après une période d’observation et de réflexion, j’ai trouvé ma stratégie pour apporter à ces pauvres hères les bienfaits de l’agilité. Tout d’abord, trouver un ambassadeur parmi mes collègues : Mr D. semble être un parfait candidat. Il est jeune, dynamique, et a déjà mis en place de post-it, des tableaux SCRUM. Son tableau comporte des étapes simplifiées telles que les stories : pour répartir les tâches entre les étapes « to do », « in progress » et « done ».

Jour 9 

Trop peu de personnes viennent au Daily Scrum ! Et le pire, c’est que les « anciens » y voient un intérêt, mais pas pour eux… Nous avons commencé à améliorer le tableau et à mettre en place des règles. Objectif n°1 : réduire le temps de parole afin que personne ne considère l’exercice comme une perte de temps.

Jour 15

Une première vague de moquerie de la part de nos compagnons non-agiles nous a accueillies lors de la mise en place du nouveau Scrum. Les remarques fusent, mais nous continuons d’améliorer le tableau. Je serai le maître du temps tandis que D. va s’occuper de motiver les troupes à venir au Scrum.

Jour 21

Première réunion avec les chefs de projet : elle a lieu chaque premier jeudi du mois. Je profite de l’occasion pour faire remarquer l’intérêt du Daily Scrum à notre chef de service. Je lui explique les intérêts en terme de communication, et les remarques touchent leur but : il est emballé par l’idée et se propose même pour nous aider à le mettre en place !

Jour 24

Encouragés par nos efforts, D. et moi-même continuons à faire du « racolage » à chaque fin de matinée. La persévérance sera notre meilleure arme pour convaincre tout le monde de venir, au moins une fois.

Jour 25

Nouveau record de participation lors du Daily-Scrum : 5 personnes sur 9 étaient présentes ! Et parmi elles un des anciens du service. Nous arrivons à respecter la durée exigée par le format 15 minutes au total. J’en profite pour transmettre de la documentation sur la culture agile.

Jour 31

Bonne nouvelle ! Un des collaborateurs en interne est formateur en Scrum sur une autre entité : notre manager a organisé un rendez-vous avec lui pour améliorer notre organisation. Je croise les doigts pour que le prochain Daily-Scrum rassemble tout le service !

A suivre…

MR Fox, agiliste débutant

top

Tous droits réservés.