Les parcours

Si je te fais totalement confiance, je n’ai pas besoin de te demander d’expliquer ou de communiquer sur tes actions, parce que je sais que tu agis en fonction de mon meilleur intérêt. À l’inverse, si je n’ai pas confiance en toi, aucune discussion, aucune explication, aucun raisonnement de ta part n’aura d’effets sur moi, dans la mesure où je ne crois pas que tu me dis la vérité.

Hard things – Entreprendre dans l’incertitude – Ben Horowitz

La sûreté psychologique se travaille jour après jour en créant un climat de confiance.

On distingue deux types de confiances.
La première est la plus courante : la confiance a posteriori.

Elle se base sur la capacité à prédire le comportement d’une personne en fonction d’événements antérieurs. C’est-à-dire accorder sa confiance à quelqu’un lorsque celui-ci aura fait ses preuves. C’est avoir la conviction qu’il fera un excellent travail car c’est ce qu’il a toujours fait.

Mais en se basant sur les résultats et le mérite, elle n’autorise pas le droit à l’erreur et donc ne permet pas d’apprendre et de progresser.

La confiance a priori part de la certitude que la personne fait et fera de son mieux, que ses intentions sont bonnes.

Lorsque cette confiance est instaurée, communiquée et partagée, il est inutile d’être sur ses gardes ou de jouer un rôle. La confiance a priori permet d’être soi-même, sans crainte d’être blâmé ou jugé. Il n’y a pas d’effort à déployer pour paraître différent (plus sérieux, plus drôle, plus cultivé…) ou de stratégie de protection. Chacun peut déployer son énergie sur ses tâches et l’atteinte de ses objectifs.

Petit test pour reconnaître un climat de confiance dans mon équipe

😌 Climat de confiance :

  • Je peux partager mes points faibles et erreurs
  • Je demande de l’aide quand j’en ressens le besoin
  • J’accepte qu’on me fasse des suggestions
  • J’accorde le bénéfice du doute avant de tirer des conclusions négatives
  • Je peux prendre des risques
  • Je connais les compétences de mes collègues et je sais faire appel à eux pour en tirer parti
  • Je présente mes excuses si besoin et je ne suis pas rancunier si on vient m’en faire.

😰 Pas de climat de confiance :

  • Je cache aux autres mes points faibles et mes erreurs car j’ai peur que cela soit utilisé contre moi
  • J’hésite à demander de l’aide car je ne veux pas passer pour un.e incompétent.e
  • J’ai des rancunes envers certains collègues
  • Je me demande souvent comment agir ou communiquer car je redoute les effets que cela peut produire
  • Je passe du temps à échanger sur les bruits de couloirs
  • Je n’alerte pas sur les problèmes rencontrés

Et en tant que manager ?

La posture la plus importante lorsqu’un manager souhaite développer un climat de confiance au sein de son équipe consiste à être le premier à laisser paraître sa vulnérabilité. C’est-à-dire de partager ce qu’il sait mais aussi ce qu’il ne sait pas. Cela peut sembler paradoxal pour un manager, car il est censé avoir une image rassurante et forte. Il doit également croire (et partager) sincèrement que son équipe fait de son mieux. 

C’est en faisant ainsi preuve d’honnêteté et d’authenticité qu’il invite les membres de son équipe à en faire de même.

Une fois la confiance instaurée, l’équipe peut alors prendre des risques :

  • Essayer de nouvelles choses, innover
  • Donner son opinion, remettre en cause le statu quo
  • Partager une expérience même si celle-ci est un échec
  • Dire « je ne sais pas »
  • Demander du feedback avant d’en recevoir

Pour aller plus loin :

📰 Les 4 accords toltèques sur le blog

📰 Trust, Communication and Safety – The Conversation Factory

📖 Optimiser votre équipe – Patrick Lencioni

Les autres parcours

Agili'quoi ?

1h
Tout public
Je veux comprendre ce qu'est l'agilité, ses origines, ses fondements et son application aujourd'hui.
Je découvre le parcours

Empower'me

2h
Tout public
Avant de faire agile il faut d'abord l'être. Je veux muscler mon esprit agile et apprendre à mieux me connaître.
Je découvre le parcours

Agilité et produit

1h30 environ
Tout public
Eclairer et illustrer les différents cadres, différents rôles et métiers de l’agilité. Quelle posture adopter ? Quels outils utiliser ?
Je découvre le parcours

Agilité et management

1h
Managers
L'agilité n'est pas réservée aux équipes IT, je veux découvrir comment devenir un manager agile.
Je découvre le parcours