Heart of Agile

Les adeptes de l’agilité y reviennent toujours, ses détracteurs également. Malgré ses seize ans d’ancienneté, il reste toujours d’actualité. Plus qu’un acte de naissance de l’agilité, le Manifeste Agile définit un référentiel et appelle à le suivre à la manière d’un mouvement artistique. Il prône une évolution comportementale et un renversement culturel

“Agile has become overly decorated. Let’s scrape away those decorations for a minute, and get back to the center of agile.”
— Dr. Alistair Cockburn, co-author of the Agile Manifesto.

Heart of Agile est un mouvement créé par Alistair Cockburn, l’un des dix-sept signataires du Manifeste Agile. Il ne s’élève pas contre un éternel retour au Manifeste Agile. Il fait remarquer que si l’agilité part d’une idée simple, depuis 2001, la culture agile s’est étendue et complexifiée. Pour permettre à l’agilité de grandir sans perdre son ambition première, Alistair Cockburn propose un retour aux sources et à la simplicité. L’essence de l’agilité tient pour lui en 4 mots :
Collaborer,
Livrer,
Réfléchir,
Améliorer.

 

La volonté de simplification d’Heart Of Agile s’inscrit dans la lignée du Shu Ha Ri. Le concept désigne initialement les trois étapes d’apprentissage de la découverte à la maîtrise d’un art martial.

Shu désigne l’apprentissage des fondamentaux, dans le respect de la sagesse traditionnelle
Ha signifie la recherche des exceptions à la sagesse traditionnelle pour trouver de nouvelles approches et casser avec la tradition
Ri témoigne d’une capacité à transcender les techniques ou la sagesse traditionnelle et créer sa propre voie.

Dans la mise en place de l’approche Lean chez Toyota, la notion a pris un sens nouveau. L’usage qu’en fait Heart Of Agile s’inscrit dans cette démarche. Partir de quatre mots pour s’autoriser une adoption de l’agilité dans la logique Shu-Ha-Ri.

Chaque mot peut être compris à tous les niveaux. Ainsi, le losange initial peut être augmenté.

Alistair Cockburn propose la décomposition suivante :
Collaborer
– Collaboration
– Confiance

Livrer
– Livrer pour apprendre
– Livrer pour avoir des revenus

Réfléchir
– Réfléchir pour mieux comprendre
– Réfléchir à des améliorations

Améliorer
– Expérimenter (rappelez-vous, il s’agit seulement d’une expérience)
– Changer (vraiment changer)

L’axe collaborer se divise entre collaboration et confiance. La notion de confiance est si vaste qu’elle mériterait d’être à nouveau divisée … et ainsi de suite. Dans cette logique de prolongement des 4 axes initiaux, associés au Shu-Ha-Ri, voici la proposition de subdivision d’Alistair Cockburn.

Envie d’en savoir plus sur Heart of Agile ? Que pensez-vous de cette lecture de l’agilité ? Dîtes-le nous !

top

Tous droits réservés.